NBS System héberge de nombreux sites de e-commerce que nos équipes accompagnent notamment pendant cette période majeure que sont les soldes. En étudiant quelques chiffres clés, nous sommes donc capables de déceler des tendances dans les comportements des consommateurs aux alentours du 22 juin, date cruciale s’il en est pour nos clients !

Voici donc ce que nous apprennent les chiffres à propos de ces soldes d’été 2016.

NB : tous les chiffres exposés ci-dessous ne prennent en compte que les statistiques de nos clients e-commerce.

Une grosse augmentation de trafic

On le dit souvent, le trafic d’un site de e-commerce augmente drastiquement pendant les soldes, et en particulier le premier jour. Et bien dans les faits, c’est vérifié ! Chez nos clients e-commerce, nous avons effectivement enregistré une augmentation de 61% du nombre de visites le premier jour par rapport à la moyenne des cinq jours précédents.

Soldes été 2016 statistiques

Nous nous sommes également intéressés à la veille des soldes, et nous sommes demandés si les sites de e-commerce ne subissaient pas d’importante augmentation de trafic causée par le repérage. Il semble bien que si ! Sur les sites de nos clients, le trafic a augmenté de 14% par rapport aux jours précédents. Une augmentation beaucoup moins importante que celle du premier jour, mais qui montre bien les habitudes des consommateurs, qui aiment aller repérer leurs futurs achats !

Moins de pages visitées

Les soldes, avec leurs réductions, sont un moment très attendu des consommateurs. Comme on l’a vu, ils sont donc au rendez-vous sur les sites ! Mais leur comportement, une fois sur le site, change également : ils visitent moins de pages qu’habituellement … C’est ainsi que le premier jour des soldes, le nombre de pages visitées par client diminue de 7% ! Cette tendance se poursuit d’ailleurs les jours suivants, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus. Cela signifie que pendant les soldes, les internautes savent déjà ce qu’ils veulent, soit parce qu’ils ont fait du repérage, soit parce qu’ils ne veulent pas prendre le risque de se laisser tenter par d’autres produits…

Cependant, on n’observe pas d’augmentation du nombre de pages vues la veille des soldes, ce qui signifie que pendant leur repérage, les internautes ne changent pas spécialement leurs habitudes.Transaction internet

Cette tendance correspond à celle de la baisse du panier moyen et de l’augmentation du nombre de transactions, enregistrée depuis quelques années déjà par la FEVAD. En effet, comme on l’a dit, ils savent de mieux en mieux ce qu’ils veulent, se laissent moins tenter, donc le panier moyen baisse. Mais cela peut également signifier que lorsqu’ils comparent des produits similaires, ce n’est pas sur le même site, mais sur des sites différents : plutôt que de choisir un produit A, et de le comparer à un produit A bis sur le même site par exemple, ils vont chercher le produit A sur un autre site. Cela peut justifier l’augmentation du nombre de transactions et la baisse du panier moyen (achats sur plusieurs sites différents), comme la baisse du nombre de pages vues par site et par internaute.

Des pics de trafic dépendants de l’actualité

En général, les pics de bande passante enregistrés par NBS System le premier jour des soldes ont lieu toujours au même moment : à partir de 8h, entre 12h et 14h, et à 20h. Cette année, ce ne sont pas nécessairement à ces horaires que les internautes ont fait leurs achats…

footballAinsi, le premier pic de charge n’apparaît qu’à 10h55, ce qui est plus tard qu’habituellement. Une explication possible de ce retard est que les internautes se sont couchés plus tard pour regarder ou fêter l’Euro de football, se sont donc levés plus tard le lendemain matin, et n’ont pas eu le temps d’aller faire un tour sur leurs sites favoris avant d’aller travailler !

Le deuxième pic de charge, lui, est arrivé là où on l’attendait : à 13h15, pendant la pause déjeuner.

SoleilEnfin, le troisième pic de charge, qui est aussi le plus important, a également pris du retard : il n’est arrivé qu’à 21h55. Cela correspond à peu près au moment de la mi-temps de certains matches de l’Euro 2016, mais ce n’est pas tout. Il est également bien possible que ce soit tout simplement le beau temps qui ait maintenu les internautes dehors, en terrasse ou autre ! En effet, le mercredi 22 juin était l’un des premiers vrais jours de beau temps depuis environ deux semaines. Ce n’est ainsi qu’en rentrant chez eux que les clients ont cherché à faire leurs achats.

Rendez-vous en hiver pour les prochaines soldes…

Lucie Saunois
Lucie Saunois
Passionnée d'informatique, en particulier de sécurité, depuis qu'elle a rejoint l'OT Group en 2015, Lucie se spécialise dans la vulgarisation technique pour permettre à tous d'appréhender ces sujets parfois complexes.